top of page

Le deuil d’un enfant : comment l’aborder et le surmonter ?

Devoir faire le deuil d’un enfant ébranle au plus profond. Cette épreuve tragique remet souvent en question le sens de la vie même. Comment faire face à la perte quand l’indicible se produit ? Les Funérailles Joseph Vanhorenbeke vous expliquent comment surmonter ce deuil apparemment impossible.



Préparation ou choc : les circonstances du décès impactent la douleur des parents

La perte d’un enfant n’est pas vécue de la même manière selon les circonstances du décès. Si elle est souvent vécue comme injuste, la mort est parfois plus facile à accepter quand, en tant que proche ou entourage, on a eu le temps de s’y préparer. C’est ce que permettent les graves maladies même si le déchirement reste total. La mort accidentelle est, elle, un véritable choc. Accident, crime, suicide, de nombreux parents racontent comment ils ont eu le souffle coupé à l’annonce de la mort de leur enfant. Comment continuer à vivre quand on est terrassé par la douleur ?


Un accompagnement essentiel pour faire le deuil d’un enfant

Selon la psychiatre Elisabeth Kübler-Ross, chaque individu passe par 5 étapes essentielles lors de son processus de deuil : le déni, la colère, le marchandage, la dépression et l’acceptation. Ce cheminement normal n’est pas toujours vécu dans le même ordre et les « retours en arrière » sont possibles. Un sentiment profond d’injustice ou de culpabilité est suivi par une intense colère qui est elle-même suivie par une non-acceptation totale de la réalité. Ou inversement. Le décès d’un enfant peut renvoyer à l’incertitude de la vie et ne faire aucun sens. Il est difficile de continuer à vivre les joies du quotidien. Exprimer sa souffrance permet de se réconcilier avec soi-même et de se donner du temps. Les assistants en funérailles sont là pour épauler chaque personne endeuillée. Des associations proposent aussi des espaces de discussion pour libérer la parole et préparer le processus de deuil après les funérailles de l’enfant.



L’importance du dernier hommage

La cérémonie d’inhumation ou d’incinération représente une étape majeure du processus de deuil. Elle marque le temps du souvenir et des instants joyeux. Les funérailles sont un moment de soutien important pour les parents et les proches de l’enfant décédé. Le chagrin et la détresse peuvent s’y exprimer de manière libre. C’est aussi le moment d’ancrer le décès dans des croyances religieuses et spirituelles si celles-ci font sens pour la famille.


Vous faites face à la perte d’un enfant ? Les Funérailles Joseph Vanhorenbeke sont à vos côtés pour vous accompagner dans votre deuil et la préparation d’un enterrement à l’image de votre enfant. Contactez-nous !

Komentarai


bottom of page